L'accompagnement administratif, social et professionnel des aidants familiaux


Présentation

De nombreux aidants sont amenés à faire  régulièrement des démarches administratives, à remplir de multiples dossiers pour obtenir des d'aides financières, humaines, techniques, pour permettre à leur proche d'accéder à un établissement ou un service, une école, de bénéficier de soins... Mais les aidants doivent aussi faire des démarches administratives pour eux-mêmes, pour aménager leur temps de travail par exemple, prendre un congé...

Ce "travail" est souvent considéré comme très lourd et compliqué pour les aidants qui utilisent le mot de "maquis" dans lequel ils se sentent "perdus". Ils parlent de démarches répétitives, fastidieuses, pour lesquelles ils ne se sentent ni compétents, ni formés et qui leur prennent beaucoup (trop parfois) de temps. 

Nombreux sont ceux qui n'ont pas le temps de le faire et/ou ne savent pas où s'adresser. Parfois, ils ne font pas de demandes d'aides car ils en ignorent l'existence. Enfin, certaines notions sont aussi tout à fait nouvelles pour eux et les réponses complexes. C'est le cas par exemple de parents qui doivent définir un projet de vie pour leur enfant handicapé, programmer très précisemment leur emploi du temps, évaluer les besoins d'aides actuelles et à venir de leur enfant pour déterminer le montant et le contenu de la PCH enfant (Prestation de Compensation du Handicap enfant) ou déterminer les compléments de l'AEEH (Allocation pour l'Education d'un Enfant Handicapé).


De même, des sigles sont utilisés de façon permanente dans les domaines du handicap et de la dépendance, sigles face auxquels les aidants familiaux se sentent perdus.

L'aide de l'associatin Espace singulier : le RAMI

Le RAMI permet de fluidifier le parcours de vie des personnes en situation de handicap et/ou malades, et de leurs  aidants.

Comment ?

Sans jamais se substituer aux structures existantes, le RAMI met en lien le bénéficiaire avec l'interlocuteur nominatif et qualifié qui pourra répondre à sa demande ou l'aider à dépasser un obstacle. Riche d'un maillage de 850 partenaires sur l'Essonne, le RAMI répond quelque soit l'âge, le handicap, la maladie, le domaine de vie concernés.

Le RAMI fait l'objet d'une convention de partenariat triennale avec le Conseil Départemental et la MDPH – Maison Départementale des Personnes Handicapées.

Le RAMI intervient gratuitement sur l'ensemble du département de l'Essonne.

Qui peut faire appel au RAMI ?

Personnes en situation de handicap et/ou malades, aidants, professionnels, associations... Le RAMI s'adresse à toute personne ayant une demande, une question, ou faisant face à un obstacle ou une rupture dans le parcours de vie lié au  handicap et/ou la maladie.

Comment contacter le RAMI ?

Les contacts avec le RAMI s'effectuent uniquement par téléphone ou par mail.

Association Espace Singulier – RAMI : 06.77.33.93.74 – rami@espacesingulier.org


L'accompagnement vers l'insertion professionnelle des personnes aidées

Des organismes spécialisés permettent l'accompagnement vers  l'insertion professionnelle ou le maintien à l'emploi des personnes en situation de handicap :

FNATH (Fédération Nationale des Accidentés du Travail et des Handicapés), association des accidentés de la vie : www.fnath.org

AGEFIPH, association ayant pour objectif d'ouvrir l'emploi aux personnes handicapées : www.agefiph.fr

LADAPT : association pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (11 rue bois sauvage 91055 EVRY, 01 60 79 88 50).

Pour toutes démarches administratives concernant la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) et l'orientation professionnelle, contacter la MDPH (maison départementale des personnes handicapées).

L'aide des travailleurs sociaux.

Pour répondre à ce besoin d'accompagnement administratif et social, de nombreux professionnels et en particulier les travailleurs sociaux (assistantes de service social, conseillères en économie sociale et familiale) exercent au sein de très nombreuses structures ou organismes, et en particulier :

Pour tout personne en situation de handicap, qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adulte :

Au sein de la MDA (la Maison Départementale de l'Autonomie), 6 rue Jean Lecuit, 49 000 Angers. Tél : 0800 49 00 49 (N° vert, appel gratuit.

La MDA,Maison Départementale de l'Autonomie, est un lieu d'accueil départemental unique pour les personnes handicapées, les personnes âgées et leur entourage. Elle propose aux personnes en situation de handicap "une écoute, une information, un accompagnement" sur tous les aspects de leur vie quotidienne, en fonction de leur projet de vie (scolarisation, orientation vers un établissement ou un service adapté, accès à une formation, à l'emploi..). Elle est chargée par le biais de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées de l'attribution des prestations, des aides et des orientations". Elle peut aider les personnes handicapées  ou leurs aidants à faire les démarches administratives qui leur sont nécessaires.

Pour en savoir plus sur les missions et le fonctionnement de la MDA, cliquez ici.

Pour toute personne âgée de plus de 60 ans et en perte d'autonomie :

Au sein des CLIC (Centre Locaux d'Information et de Coordination gérontologique pour les personnes de plus de 60 ans et leur entourage). Un CLIC est un guichet d'accueil unique qui intervient sur une ou plusieurs villes (ou petites communes)et qui propose une écoute, une information, des conseils, un soutien auprès des personnes de plus de 60 ans ainsi que des aidants concernant :

  • Le maintien à domicile, l'aide à domicile, le portage de repas, les systèmes de télésurveillance, les services de soins...
  • L'aménagement de l'habitat, l'adaptation du logement, les aides techniques, les aides financières...
  • Les structures d'hébergement permanent, les accueils de jour, l'accueil temporaire...

Les CLIC apportent aussi des réponses aux questions relatives aux mesures de protection (tutelle, curatelle,...), aux loisirs, à la fiscalité... Les professionnels des CLIC peuvent accompagner toute personne en perte d'autonomie dans l'évaluation de ses besoins, participer à la coordination et au suivi de son plan d'aide en collaboration avec les professionnels du Conseil Général, aider les aidants à trouver des financements, faciliter l'orientation des aidants vers des structures adaptées (accueils de jour par exmple). Les rendez-vous avec les professionnels des CLIC peuvent se faire au domicile de la personne aidée ou au CLIC. Ce service est gratuit car financé par les villes, communes et le Conseil Général.

Pour en savoir plus sur leurs missions, cliquez ici.

Il est aussi possible pour des aidants familiaux de trouver une aide, des conseils, une orientation dans les démarches administratives auprès des travailleurs sociaux :

  • Des Maisons Départementales des Solidarités gérées par le Conseil Général. Pour en savoir plus sur les adresses et coordonnées des MDS, cliquez ici
  • De la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) de Maine et Loire, pour les aides liées à la famille et notamment celles en faveur de parents d'enfants handicapés. Sites d'accueil : 49 avenue Jeanne d'Arc, 49927 Angers Cedex 9/ 44 rue du Paradis,  49 321 Cholet / 5 rue Beaurepaire, 49 400 Saumur. Pour voir la liste de tous points d'accueil de la CAF, cliquer ici,
  • De la CPAM, Caisse Primaire d'Assurance Maladie, 32 rue Louis Gain, 49 937 Angers. (pour connaitre les lieux d'accueil de la CPAM en Maine et Loire, cliquez ici),
  • De la CARSAT (ex CRAM) : accueil du site d'Angers, 32 rue Louis Gain, 49 000 Angers / accueil du site de Cholet : 2 rue St Eloi, 49328 Cholet Cedex. Pour en savoir plus sur l'action de la CARSAT, cliquez ici.
  • De la MSA 49, 3 rue Charles Lacretelle, 49 700 Baucouzé. (Pour voir la liste des points d'accueil de la MSA, cliquez ici.),
  • De Centres Communaux d'Action Sociale (CCAS),  
  • De services sociaux hospitaliers,
  • De caisses de protection sociale des régimes spéciaux (CARMI, RSI...), 
  • De caisses de retraite complémentaires (AGIRC-ARRCO) et des organismes de prévoyance,
  • De mutuelles,
  • De services d'accompagnement social lorsqu'il y a un travailleur social au sein de l'équipe  des professionnels (SAVS, SAMSAH...), 
  • D'établissements pour personnes âgées Dépendantes (EPHAD),
  • De services et fédérations de services à domicile (UNA, ADMR...),
  • De services spécialisés autour d'une maladie ou d'un handicap : Plate-Forme PRIOR (pour les maladies rares), service régional de l'AFM (maladies neuromusculaires), MAIA (Maison pour l'Autonomie et l'Intégration des malades d'Alzheimer)...

Les travailleurs sociaux sont le plus souvent chargés d'aider en priorité la personne âgée et en perte d'autonomie ou la personne en situation de handicap mais ils sont aussi amenés à informer, guider, orienter les aidants, à les soutenir dans les démarches administratives (parfois en remplissant directement les dossiers).

Parmi tous ces professionnels, certains se déplacent au domicile de la personne malade ou handicapée. 

Les associations de soutien aux familles de personnes handicapées ou âgées dépendantes peuvent aussi apporter un accompagnement administratif et social ou conseiller les aidants grâce à leur expérience.

Des acteurs (associations, services, établissements...) qui peuvent vous aider directement, ou vous informer, vous orienter :

Union Départementale des Associations Familiales de l'Essonne - 315 square des Champs Elysées - BP 107 - Courcouronnes 91004 Évry cedex
Nous contacter : 01 60 91 30 30 - aidants91@udaf91.fr - Site internet : www.udaf91.fr
conception - réalisation : Altacom